Hobbys
 ↑  
Important !
Promouvoir et soutenir le logiciel libre
Visites

 100992 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Oregon Scientific OsariS

osaris.jpg

08/2002- Si j’ai acheté un OsariS, c’est parce qu’il y avait un déstockage sur Internet. A sa sortie, cette machine était vendue environ 455 Euros. J’ai pu l’avoir pour 93 Euros ! Une fois de plus, on vois à quel point le prix de ces engins est surfait.
Depuis mon Psion Siena, j’aurais bien aimé un PDA avec un clavier. C’était donc une opportunité à saisir.
Bonne surprise, le clavier, sans être une merveille, est bien meilleur que celui du Siena. Remarquez qu’il n’est pas bien difficile de faire mieux. Le port Compact Flash est le bienvenu, et même si il n’y a pas de transformateur dans la boîte, celui de mon Visor fonctionne bien avec. Ce que j’aime bien aussi, avec l’OS Epoc, c’est le langage OPL intégré, c’est une sorte de BASIC. On peut donc écrire ses propres programmes.
Par contre, l’écran est nul ! Je ne parle pas de sa résolution graphique, mais de sa lisibilité. Le rétro éclairage ne fonctionne pas, chaque fois que je l’active, la machine s’éteint complètement. Ce PDA est gros et lourd, il est vendu sans housse. Le stylet est tout en plastique « dur », c’est de la quincaille. Chaque fois qu’on veut cliquer quelque chose à l’écran, la machine bascule en arrière, il faut donc toujours la retenir.
J’aurais sûrement dû retourner cette machine au SAV pour son problème de retro éclairage, mais je n’en ai pas eu le courage. Quand j’ai vu que je pouvais acheter un iPaq pour pas trop cher, j’ai décidé que l’Osaris serait seulement une machine de plus dans ma collection.


Date de création : 01/04/2007 - 16:00
Dernière modification : 16/07/2007 - 18:19
Catégorie : Hobbys - PDAs
Page lue 1046 fois