Hobbys
 ↑  
Important !
Promouvoir et soutenir le logiciel libre
Visites

 103806 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Casio PV-S250


casio_pv.jpg

07/2001 - C'était décidé, maintenant je n'achèterais plus que des machines que je pourrais réellement avoir toujours dans la poche. Bien que je n'aime pas trop cette marque, je me suis dit : laissons-lui encore une chance. J'achetais un Casio PV-S250...
Je n'ai pas eu trop à dépenser puisque ce fut avec un chèque achat offert par mon entreprise que j'ai pu me permettre cette folie. Pour une fois, j'ai pu longuement l'essayer et discuter avec de vrais utilisateurs car un certain nombre de mes collègues en étaient dotés. Le rapport performance prix semblait imbattable. Ça coûtait la même chose qu'un DaVinci, mais ça marchait beaucoup mieux !
Il était léger ( ~150g ). Il ne se rechargeait pas car il utilisait des " piles crayons ", et il avait une autonomie record ! En un an d'utilisation, je n'ai pas eu à en changer.
Si du côté " hard " c'était pas mal, le côté " soft " péchait un peu ( ça a toujours été le problème de Casio ). Je n'ai pas trouvé que la synchronisation Outlook était un modèle du genre et je me suis rabattu sur le programme " PIM " fourni pour le PC. Il faut toujours faire des compromis ! Dans le même ordre d'idée, je trouvais que les applications disponibles sur la machine n'étaient pas toutes très logiques, elles étaient aussi limitées sur des points qui n'avaient aucune raison de l'être ! ! ! ( c'est du Casio ). Notez qu'il était possible d'ajouter des softs trouvés sur internet et qu'un kit de développement existait aussi.
Mais c'était tout de même un très bon rapport qualité/prix. J'en ai été satisfait.


Date de création : 01/04/2007 - 15:56
Dernière modification : 16/07/2007 - 18:18
Catégorie : Hobbys - PDAs
Page lue 1205 fois