Hobbys
 ↑  
Important !
Promouvoir et soutenir le logiciel libre
Visites

 102172 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

robonova_kit.jpg

Ça y est, cette fois je me lance dans la robotique. En fait, c'est un peu un rêve d'enfant qui se réalise avec l'acquisition de ce Robonova-1. La première étape a été de choisir la machine. Aujourd'hui, sur le marché, ils ne sont pas légion :

robonova_polaroid.jpg khr1_polaroid.jpg

manoi_polaroid.jpg

bioloid_polaroid.jpg

robobuilder_polaroid.jpg

Il y a donc cinq grands modèles et quelques autres qui cherchent à grignoter un marché naissant. Le premier élément que j'ai pris en compte, pour faire mon choix, ça a été la notoriété du produit. Un des sites les plus prisés par les amateurs est sans doute Robosavvy.com. Sur leur forum, on peut voir le nombre de messages postés pour ces robots :

repartition.png

À noter que Manoi est une déclinaison de KHR-2, mais ça ne met pas cette plateforme en tête pour autant. Ensuite vient leur coût (chez Robosavvy.com au 24/11/2008) :

  • Robonova en kit : 729.02 €
  • Bioloid en kit : 864.01 €
  • KHR-2 en kit : 904.01 €
  • Manoi monté : 1563.67 €
  • Robobuilder en kit : 653.89 €

Déjà, quand on recoupe les deux informations, on comprend mieux le succès du Robonova. Ensuite, il faut prendre en compte l'évolutivité du matériel, sa robustesse et son système de programmation. Je ne fais pas le détail pour chacun, mais sachez que ce qui a conduit à mon choix final, c'est que le Robonova est constitué de pièces en aluminium et qu'il intègre un système de programmation à base d'un langage Basic (RoboBasic). Enfin, avec le Bioloid, ce sont les seuls pour lesquels j'ai trouvé quelques témoignages sur internet, très limités, il est vrai, de gens qui les faisaient fonctionner sous Linux.

Un autre site qui peut aider dans son choix, c'est le Robot Services Group. Celui-là, je l'ai découvert trop tard, si je puis dire. Sur ce site, on peut voir le comparatif poussé des principales machines à caractère personnel. Plusieurs d'entre elles sont étudiées et il y a même des articles sur les montages des kits avec les problèmes rencontrés. C'est en anglais, mais ça vaut le détour.

Pour acheter le mien, j'ai commencé par aller voir chez le vendeur français le plus en vogue pour ce type de matériel : Robopolis.com. Seulement, chez eux, le kit Robonova était vendu 799.00 € ! Ce qui fait quand même 70.00 € de différence avec le site anglais Robosavvy.com ! Peu à peu, l'idée de l'acheter à l'étranger s'imposa à moi. Je suis donc allé voir directement chez le fabricant Hitec Robotics. Ils ont une succursale en Allemagne : Robonova.de. Là, le kit ne coûte plus "que" 699.00 € ! De plus, ils acceptent le payement par PayPal. Durant ma commande, j'ai eu quelques problèmes avec leur site. Mais j'ai eu un support immédiat de leur part et une réactivité très appréciable aux messages que je leur ai envoyé. Quelle ne fut pas ma surprise quand, en ouvrant la boîte, j'y ai trouvé deux manuels : un en anglais et l'autre en français. Ça prouve que non seulement ils sont réactifs, mais qu'en plus ils sont à l'écoute de leurs clients, car il n'y avais pas d'indication de langue pour le mode d'emploi, sur leur site. Je recommande donc chaudement cette méthode qui m'a quand même fait économiser 100.00 € !!!

Mais au fait, un robot pour quoi faire ?

Si je remonte près de trente ans en arrière (voilà qui ne me rajeunit pas !), je peux faire le parallèle avec la micro-informatique. A cette époque, il n'y avait que trois grands constructeurs d'ordinateurs grands publics : Radio Shack, Apple et Commodore. Comme vous l'avez sûrement remarqué, j'ai été très intéressé par l'émergence de ce marché et son évolution. Quand j'ai eu mon premier ordinateur (merci encore à mon oncle), ce genre d'engin était vraiment destiné aux amateurs éclairés et fortunés. À l'époque, il n'y avait pas internet, les machines ne disposaient pas de disques durs, rarement de disquettes et avaient une mémoire ridicule. Quant aux graphismes, mon TRS 80 ne savait afficher que 128x48 points en noir et verts.

Qui aurait pu dire qu'aujourd'hui presque tous les foyers disposent d'une machine aux performances infiniment plus grandes que celles de l'époque de mes débuts en informatique. Avec mon Robonova-1, je me retrouve exactement dans la même situation qu'il y a trente ans. Ces machines sont petites, très limitées et chères. Je ne pense pas que dans le futur, leur prix diminuera aussi significativement, en rapport avec leur puissance, que ce qu'on a connu pour les ordinateurs. Cependant, je ne serais vraiment pas surpris que tous les foyers disposent d'un domestique robotique qui fera les tâches ingrates.  Sans doute pour un prix avoisinant celui d'une petite voiture. Remarquez, ça fait déjà un bon bout de temps que la science-fiction nous le promet. Mon robot est donc, aujourd'hui, tout simplement une machine d'étude.


Date de création : 26/10/2008 - 11:50
Dernière modification : 01/07/2012 - 15:10
Catégorie : Hobbys - Robonova
Page lue 2736 fois